Réduction Trouver Une Grande Jeu Commercialisable Des Femmes Des Paniers Amortyl Formateurs Femme Damart Fourniture En Ligne Yu5BCFkPls

SKU5297103703487733
Réduction Trouver Une Grande Jeu Commercialisable Des Femmes Des Paniers Amortyl Formateurs Femme Damart Fourniture En Ligne Yu5BCFkPls
54
univ-lyon3.fr
Faculté de Droit
Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies utilisés pour les publicités et pour les statistiques de visite, en savoir plus
Le Conjugueur Conjugaison avec Le Figaro
Le Conjugueur Conjugaison avec Le Figaro

Conjugaison | Khaki Hommes Slim Fit Effilé Île Fluviale Pantalon Chino Acheter À Bas Prix De Nouveaux Styles Boutique En Ligne Pas Cher i0llfhFbP
| Exercices | Orthographe | Forum | Nombres | Hommes Sandales À Bout Ouvert Intrinsèques Ecco Gris Magasin De Sortie À Vendre Le Plus Récent À Vendre Livraison Gratuite Footaction Voir Frais De Port Offerts hHvZJ5

Verbe à conjuguer :

Accents :

Indicatif

Présent

je suis islamis é tu es islamis é il est islamis é nous sommes islamis és vous êtes islamis és ils sont islamis és

Passé composé

j'ai été islamis é tu as été islamis é il a été islamis é nous avons été islamis és vous avez été islamis és ils ont été islamis és

Imparfait

j'étais islamis é tu étais islamis é il était islamis é nous étions islamis és vous étiez islamis és ils étaient islamis és

Plus-que-parfait

j'avais été islamis é tu avais été islamis é il avait été islamis é nous avions été islamis és vous aviez été islamis és ils avaient été islamis és

Passé simple

je fus islamis é tu fus islamis é il fut islamis é nous fûmes islamis és vous fûtes islamis és ils furent islamis és

Passé antérieur

j'eus été islamis é tu eus été islamis é il eut été islamis é nous eûmes été islamis és vous eûtes été islamis és ils eurent été islamis és

Futur simple

je serai islamis é tu seras islamis é il sera islamis é nous serons islamis és vous serez islamis és ils seront islamis és

Futur antérieur

j'aurai été islamis é tu auras été islamis é il aura été islamis é nous aurons été islamis és vous aurez été islamis és ils auront été islamis és

Subjonctif

Présent

que je sois islamis é que tu sois islamis é qu'il soit islamis é que nous soyons islamis és que vous soyez islamis és qu'ils soient islamis és

Passé

que j'aie été islamis é que tu aies été islamis é qu'il ait été islamis é que nous ayons été islamis és que vous ayez été islamis és qu'ils aient été islamis és

Imparfait

que je fusse islamis é que tu fusses islamis é qu'il fût islamis é que nous fussions islamis és que vous fussiez islamis és qu'ils fussent islamis és

Aller au contenu principal
avec France 24 : L’actualité internationale 24h / 24
avec Baskets À Lacets Santoni Métallique Parfait À Vendre vTudGPIX
Monde
suivre Mashable FR >
avec France 24 : L’actualité internationale 24h / 24
699 partages
699 partages
Universal History Archive/UIG/Getty
par Marine BENOIT
02 février 2018

Il y a quelques jours, de nombreux médias ont relayé l'information selon laquelle deux chercheurs étaient en passe de "craquer" le manuscrit de Voynich grâce à une intelligence artificielle. Hep, pas si vite.

"Une intelligence artificielle a réussi à décrypter le manuscrit de Voynich."Sacrée nouvelle, aussi appétissante qu’un gros donut au sucre glacé, que l’on a pu lire ça et là sur le Web la semaine dernière. Sauf qu’elle n’a rien d’exact, a tenu à faire savoir jeudi le site The Verge dans un article où interviennent plusieurs experts du manuscrit le plus mystérieux de notre civilisation.

VOIR AUSSI: Manuscrit de Voynich: le plus mystérieux des livres va être édité

Pour rappel, le manuscrit de Voynich est un texte de 214 pages découvert par le Lituanien Wilfrid Voynich en 1912, en Italie, et qui constitue aujourd’hui encore une énigme totale: non seulement, on ne sait qui en est l’auteur ni où celui-ci l’a rédigé, mais on ignore totalement ce qu’il veut bien pouvoir dire, le langage qu'il emploie étant inconnu au bataillon, car probablement crypté. Pour couronner le tout, il est orné de nombreux dessins aussi beaux qu'étranges. En réalité, la seule chose dont on est à peu près sûrs, c’est qu’il fut rédigé au tout début du XVe siècle, d’après les résultats fournis par une datation au carbone.

Revenons-en à notre histoire d’intelligence artificielle. Ces derniers jours, un article scientifique daté de 2016, intitulé "Decoding anagrammed texts written in an unknow langage and script" ("Décoder des textes en anagrammes écrits dans un langage inconnu et script"), a refait surface dans la presse grand public. On y apprend qu’un professeur d’informatique, Greg Kondrak, et l’un de ses étudiants diplômés, Bradley Hauer, ont tenté, à l’instar de nombreux experts depuis des décennies, de déterminer la "langue source" du manuscrit, c’est-à-dire celle dans laquelle il fut originellement rédigé. Car il est probable – de l’avis général des spécialistes – que Voynich ait d’abord été écrit dans un langage existant avant d’avoir été codé.

Pour y parvenir, Kondrak et Hauer racontent avoir mis au point un système de pensée computationnelle. Autrement dit, ils sont partis du principe qu’en analysant la fréquence des lettres et de leurs combinaisons, une "empreinte statistique", comparable à d’autres langues, pouvait être créée. Ils ont ensuite fait avaler à des algorithmes les métriques de 380 langues différentes, avec pour référence la Déclaration universelle des droits de l’Homme, traduite dans chacune d’entre elles. The Verge souligne au passage que contrairement à ce que de nombreux médias avaient pu affirmer, il ne s’agit pas de , mais seulement d’une simple méthode d’analyse statistique par ordinateur.

Au terme de leurs recherches, le duo en est ainsi arrivé à la conclusion que le texte s’appuyait probablement sur de l’hébreu. "Il s'est avéré que plus de 80 % des mots existaient dans un dictionnaire hébreu, mais nous ne savions pas si, pris ensemble, ils avaient un sens", écrivent-ils dans leur rapport.Concernant un manuscrit aussi énigmatique que celui de Voynich, la confirmation d’une telle donnée représentait un pas de géant dans son processus de déchiffrement.

Malheureusement, d’après plusieurs chercheurs, leur méthodologie poserait de nombreux problèmes. Si nombreux que la probabilité que leurs résultats soit justes avoisinerait les "0 %". D’abord, liste The Verge, leur algorithme n’a été entraîné qu’avec des langues modernes. Or, si le manuscrit de Voynich s’appuie bien sur une véritable langue, celle-ci ne peut être,au regard de la datation au carbone de l’ouvrage, qu’une langue dans sa forme ancienne. Ensuite, Kondrak et Hauer ne prennent pas en compte le taux de probabilité de leurs conclusions. "Ils mentionnent d’autres langues arrivées en pole position dans la liste de leurs hypothèses. Si je me souviens bien, l'une d’elle était le malais, qui est une langue très, très différente de l'hébreu", relève Shlomo Argamon, un linguiste computationnel de l’Institut technologique de l’Illinois.

Enfin, les deux chercheurs partent du principe que le manuscrit, en plus d’avoir été chiffré, utilise un système d’anagrammes. Une théorie déjà avancée par le passé, mais loin d’avoir été établie comme une vérité. Il est vrai qu'avec des "si", on refait le monde.

Google Traduction, c'est bien, mais pas à ce point

En partant de leurs résultats, Kondrak et Hauer ont fini par suggérer une traduction de la première phrase du manuscrit – "Elle a fait des recommandations au prêtre, à l'homme de la maison et à moi et aux gens." (Une bien étrange phrase pour commencer un livre, nous en conviendrons) –, tout en admettant qu’ils avaient été contraints de faire quelques petites corrections orthographiques nécessaires à sa cohérence… et qu’ils s’étaient aidés de Google Traduction. "Quiconque prétend étudier les langues et utiliser Google Traduction perd tout de suite en crédibilité", ironise un expert auprès de The Verge.

Que l’intelligence artificielle réussisse à relever toujours plus d’exploits ces dernières années est un fait indéniable. Mais pour l’instant, on se gardera encore de lui attribuer le déchiffrement de l’une des plus grandes énigmes de notre patrimoine. Au grand soulagement, probablement, de tous ceux qui ont consacré une bonne partie de leur carrière à tenter de la résoudre.

Le duo en est ainsi arrivé à la conclusion que le texte s’appuyait probablement sur de l’hébreu

Homepage
Sign in Get started
Homepage
Alain Grand Bernard
Citoyen attentif.

Peut-être l’avez-vous vu passer, samedi aura lieu la «fête à Macron» organisée par François Ruffin. L’objectif? Fédérer dans la joie et la bonne humeur (sic) toutes les oppositions au président de la République pour célébrer ironiquement sa première année au pouvoir.

Nul doute que dans le cortège parisien il y aura foule, parce qu’il y a un public pour cela dans la capitale et qu’on se rappelle le meeting de Mélenchon durant la présidentielle où la place de la République était noire de monde.

Mais le problème de Ruffin, c’est qu’il est le roi pour lancer en l’air des happenings qu’il ne maîtrise plus du tout derrière, par dilettantisme autant que par irresponsabilité. Et que donc il n’a aucunement anticipé les problèmes de sécurité que son événement va naturellement soulever, avec par exemple des black blocs qui seront sûrement présents et d’éventuels autres débordements.

Pire encore, lors d’une conférence de presse lunaire tenue hier, les autres organisateurs comme Frédéric Lordon (un véritable allumé) a minimisé ces futures violences malheureusement prévisibles en les qualifiant de «légitimes» puisqu’elles traduiraient selon lui la dureté de notre société…

Paris va être mis à sac

Regardons le contexte: le 1er mai a été marqué par de rares débordements dans la capitale, avec des images qui ont fait le tour du monde de black blocs détruisant 400 mètres de commerces divers, dont un McDonalds totalement dévasté et une concession automobile entièrement brûlée.

Et regardons le mot d’ordre de Ruffin: la «fête à», expression dont le sens brutal ne vous échappe sûrement pas. Regardons enfin les visuels qui ont servi d’affiches de mobilisation. Une particulièrement a marqué les esprits puisqu’on y voit un casseur lancer ce qui n’est certes que des navets et autres légumes, mais il s’agit quand même d’un casseur, comme si cela était suffisamment drôle pour être détourné.

Ainsi de «fête à Macron» il n’y aura pas, seulement les «émeutes à Ruffin». Parce qu’enfin, ne faisons pas semblant de ne pas analyser politiquement ce qu’il se passe. Cela fait un an (et même avant puisque la loi El Khomri avait été un échec de mobilisation) que l’extrême gauche contemple sa faiblesse à coups de rassemblements successifs. Il ne suffit pas d’être 10 ou même 20 000 personnes dans les rues pour avoir une quelconque influence dans ce pays: les réformes de Macron sont soutenues par une majorité de Français et surtout, les propositions alternatives de ce courant politique sont tellement cocasses et anachroniques qu’elles n’intéressent qu’une frange réduite de la population.

Et donc que se passe-t-il? Quand cette extrême gauche voit que tous ses efforts ne payent pas, elle s’exaspère. Et quand elle s’exaspère, elle décourage une partie de ses membres, elle en excite une autre qui font le choix de la violence pour tenter d’exister.

Ruffin doit payer les dégâts

Je dois vous dire que cette «fête à Macron» ne me fait pas rire du tout. On peut évidemment manifester contre la politique du président de la République, nous sommes une démocratie, ce n’est pas cela que je remets en cause. Mais si on s’apprête à mettre plusieurs milliers de personnes dans la rue, on organise un minimum son événement, on ne le gère pas avec une telle désinvolture et légèreté, avec une telle irresponsabilité.

Parce que le préjudice va être double: pour les commerçants et la ville de Paris qui verront leurs vitrines, leurs magasins et leurs mobiliers urbains détruits, mais aussi pour la France qui renverra encore un triste spectacle au monde entier. Un monde qui se dira que vraiment, nos grèves, manifestations et émeutes, sont de drôles de traditions.

Je vous le dis clairement, Ruffin doit assumer. Si ses amis sont capables de recueillir un million d’euros pour venir en aide aux grévistes de la SNCF, ils seront aussi capables de lever de l’argent pour réparer Paris. Parce que je refuse que mes impôts servent à payer les dégâts occasionnés par des fils à papa en manque de sensations.

Et je vous pose cette dernière question: croyez-vous que les Français les plus modestes vont se déplacer samedi? Non. Aucunement. La déconnection et l’indigence des solutions de Ruffin (que propose-t-il vraiment d’ailleurs?) ne répondront jamais à leur urgence sociale. Et ils le savent très bien comme le prouve leur vote ou plutôt leur non vote aux dernières élections: pratiquement aucun des députés insoumis n’a été élu par plus de 50% des inscrits. De quoi relativiser leur procès en illégitimité tenu à l’encontre du président.

Ruffin n’a pas sérieusement préparé sa manif et ça va partir ensucette
© 2018 Cégep régional de Lanaudière
Tous droits réservés.